TALENTS ET BONS PLANS A TOULOUSE !

EXPOS

Ce que vous ne savez pas sur cette étrange sculpture des Abattoirs

26 novembre 2018

Ce que vous ne savez pas sur cette étrange sculpture des Abattoirs

[Tara est étudiante en Histoire de l’Art et spécialisée dans la sculpture. Elle viendra régulièrement apporter sa jolie plume pour nous raconter l’histoire de quelques ornements immiscés dans la ville rose !]

D’après Topito, Toulouse détiendrait le record de la statue la plus moche de France, avec Agoraphobia, la sculpture du jardin Raymond VI à Toulouse : « Cette statue en forme d’intestin expose vos problèmes de transit en public ». Je ne pense pas me tromper en affirmant qu’une grande part d’entre vous approuve cet article, mais ce que vous ne savez pas… c’est que Franz West (1947-2012), son créateur, aurait adoré vous entendre dire ça !

qCet artiste autrichien de génie a connu une carrière prolifique avec plus de deux cents œuvres. Imaginez des centaines d’autres intestins dans des musées de Londres, New York et Paris ! Pourtant, c’est un homme avec les mêmes problèmes que vous et moi… Sa mère aussi a longtemps désespéré en pensant qu’il ne ferait jamais rien de sa vie, sans compter qu’il passait la majeure partie de son temps au lit. Souvenir familier ? Vous êtes peut-être un artiste qui s’ignore finalement !

Sa principale motivation est de vous faire réfléchir et remettre en cause la vision que vous avez de la beauté, mais aussi du laid. Saviez-vous qu’il a détruit plusieurs de ses œuvres parce que certaines étaient qualifiées de « jolies » ? Alors chaque fois que vous pestez en passant devant, on peut dire que d’une certaine manière, vous lui rendez hommage.

Mais finalement, qu’est-ce que représente ce grand intestin rose pâle au milieu du jardin Raymond VI ? Si on se fie au titre et à l’explication des Abattoirs, l’agoraphobie évoque la peur de sortir de chez soi, on peut ainsi voir la représentation d’un ventre « noué par l’angoisse ».

Mais vous savez ce qu’on dit, ça reste de l’art et chacun y voit ce qu’il veut. À quoi avez-vous pensé la première fois que vous l’avez vu ? Personnellement je suis myope, et tout ce que j’ai pu voir de loin c’était un énorme ver de terre.

Chose surprenante, bien que ce soit une œuvre d’art, elle est également conçue pour faire office de banc. Non je ne rigole pas, l’idée de véritablement s’asseoir sur l’art était une des grandes préoccupations de Franz West (je vous avais dit que cet homme était un génie). Alors si vous faites un détour par le parc, n’hésitez pas à poser vos petites fesses dessus un instant…

Si cet article ne vous a pas convaincue, ou au contraire vous aimeriez en apprendre plus, le Centre Pompidou à Paris organise une exposition dédiée à l’artiste jusqu’au 10 décembre. Entre rétrospective, œuvres insolites et pour les plus coquins d’entre vous quelques dessins polissons, je vous conseille le détour !

Pour voir la sculpture Agoraphobia, rendez-vous au jardin Raymond VI, allées Charles de Fitte, métro Saint Cyprien.


Written by: