TALENTS ET BONS PLANS A TOULOUSE !

ARTISTES

BobbyNight #2 : découvre David William, chanteur et guitariste folk !

1 avril 2019

BobbyNight #2 : découvre David William, chanteur et guitariste folk !

David William nous fait le plaisir de venir chanter ses compos et reprises à notre soirée Bobby ! Après s’être fait connaître dans la rue à Reims, les pubs toulousains se l’arrachent tant il met l’ambiance ! Voici une petite présentation pour vous donner l’eau à la bouche avant de le découvrir sur scène avec nous 🙂

Comment es-tu “tombé” dans la musique ?
J’ai grandi à Reims et j’ai commencé le piano à 8 ans avec mon père. Puis j’ai fait de la batterie et et de la guitare, comme beaucoup de mecs à 15-16 ans (rires). J’avais un groupe de métal. J’ai beaucoup développé mes goûts musicaux avec ma mère aussi, d’origine écossaise. J’écoutais Dom Maclean, ou encore Bryan Adams, de la folk et de la country. Elle m’a aussi transmis des valeurs familiales, il y ‘a quelque chose de très chaleureux dans cette culture, on est très accueillants, on aime bien aller à la rencontre des autres.

Comment tu définirais ton style musical ?
Je dirais que ça se situe à la croisée de la country traditionnelle et quelque chose de plus moderne, plus pop ou road music. J’écris d’ailleurs essentiellement sur les voyages, les montagnes, les grands espaces. J’ai toujours envie d’écrire là-dessus, même si j’ai pas fait tant de voyages que ça.
Mais j’ai beaucoup roulé, fait beaucoup de covoiturages. Pour écrire, souvent je prends une histoire que j’ai entendue dans des conversations, et je l’utilise en romançant, à ma sauce. Je m’identifie pas vraiment aux personnages de mes histoires, c’est plus “à la manière de”.

Comment s’est passée ton arrivée à Toulouse ?
J’y suis depuis 3-4 ans et c’est vraiment la meilleure décision de ma vie. Je suis venu pour faire des études de musicien intervenant. Cette ville a participé à mon épanouissement, j’ai commencé à écrire à ce moment là, quand j’y suis arrivé. C’est un peu cliché de dire ça, mais y’a plein d’endroits inspirants à Toulouse, où tu peux écrire dehors, c’est très agréable.

Songwritting sunday in Toulouse... 🍁☀️

Une publication partagée par David William.busking (@david_william_busking) le

Est-ce que tu vas bientôt enregistrer pour qu’on puisse t’écouter chez nous ?
J’ai 12 chansons que j’ai composées et écrites, je pense en mettre 8 sur un album, l’an prochain. Et j’ai des milliers de brouillons !! (rires)
J’ai aussi un projet de duo, du blue grass, “Beaver Twins”. C’est du bango et de la guitare et deux voix. On a fait juste quelques concerts, c’est un projet en construction.

Beaucoup d’artistes qui jouent seuls utilisent un loop, la machine qui permet d’enregistrer des séquences qui tournent pendant un morceau et avoir ainsi plusieurs parties sonores. Est-ce que c’est quelque chose que tu serais amené à utiliser ?
Pour l’instant non, j’ai une rythmique basique. Je préfère concentrer mon énergie sur la voix et l’écriture, j’essaie au maximum d’être irréprochable là dessus. J’essaie de faire des choses qui puissent être faites tout seul en acoustique, sans l’aide de personne.

Tu as commencé à jouer dans la rue, ça peut être effrayant pour certains de se lancer comme ça, comment tu l’as vécu ?
Je faisais ça quand j’étais à Reims, entre 2014 et 2015. Je jouais des reprises, comme par exemple Ed Sheeran, j’ai la tessiture pour ! C’est vrai qu’au début c’est flippant, on se dit que tout peut arriver, c’est super pour la construction de l’estime de soi ! Et au final, il y a peu de jugements. Si les gens n’aiment pas, ils s’arrêtent pas et c’est tout. Grâce à ça, j’ai été appelé pour jouer dans des mariages.

Et à Toulouse, tu joues dans la rue aussi ?
A Toulouse, jouer dans la rue, c’est moins toléré. Je fais des jam sessions, des scènes ouvertes. J’ai par exemple commencé quand je suis arrivé au Georges & Dragons. Là, je joue aussi au Classroom. J’ai eu quelques dates sur des plus grandes scènes grâce à ça.

Tu as des bonnes adresses à nous conseiller ? 🙂
Le Hopscotch Pub, forcément c’est un bar écossait ! Et les pubs en général.

Retrouve David William à notre soirée le MERCREDI 17 AVRIL à la Sainte Dynamo. C’est lui qui ouvrira la soirée, alors viens à l’heure, à 20h !

David William sur Facebook, sur Instagram.

* obligatoire

Toujours à l'affût de nouvelles découvertes, j'aime écouter les créateurs en tous genres me raconter leur histoire ! Dingue de fromage et groupie assumée, je sais aussi rapper, mais uniquement sur La Tribu de Dana.