TALENTS ET BONS PLANS A TOULOUSE !

EVASION

Sortie sportive: le Pic du Gar et le Pic Saillant

1 mai 2019

Sortie sportive: le Pic du Gar et le Pic Saillant

Alors les bobby’s, on est des sportifs? Je vous propose une ascension d’un petit pic dans le sud de la Haute Garonne, le Pic du Gar et son petit frère le Pic Saillant.

Il y a pas mal de dénivelé (1000m) mais on peut le monter tranquillement, avec des petites pauses régulières, aucun soucis.
Par contre prenez de l’eau et encore plus s’il fait chaud : il n’y a pas de sources ni de ruisseau sur le chemin ou a proximité.

Pour y aller, direction Bezins-Garraux à 1h30 de Toulouse.
Pour se garer c’est soit au fond du hameau de Bezins (à droite en arrivant) devant l’église, soit le long de la route juste avant (il y a un peu de place).

Les lacets sont serrés ? Le chapeau sur la tête? Le sac bien arrimé à votre dos ? Et bien on chauffe les mollets et c’est parti mon bobby !
Le début de la randonnée est à gauche de l’église vers le panneau “Sens interdit”.

Le point de départ

Très vite, on arrive devant un panneau montrant le topo de la randonnée : on peut soit faire une boucle soit un aller-retour

Le topo

Comme c’est clairement indiqué sur cette carte, on part de suite à gauche et là, démarre l’ascension : d’abord le long d’une piste forestière, et puis un panneau nous invite à nous enfoncer dans les bois sur un sentier sur notre droite.

Suivre le panneau sur la droite vers le Pic du Gar

Ensuite aucune feinte : il n’y a qu’un seul chemin qui chemine en sous bois avec de bon petits lacets qui permettent de prendre rapidement de l’altitude sans trop se fatiguer. On est bien, on est à l’ombre et la paf ! Un trou dans les arbres et ça commence à devenir intéressant.

A droite le Pic Saillant (qui cache le Pic du Gar)

Quand on voit ça, on a qu’une seule envie : monter pour en voir plus !
Donc on continue et on arrive à un petit col sous le pic.

L’arrivée au col

Ne pas suivre ce faux sentier sur la droite mais bien continuer tout droit : on passe côté nord où il fait plus frais à l’ombre des hêtres et on arrive dans les prairies, deux petits lacets et on a les sommets en ligne de mire.

A droite le pic Saillant, à gauche on devine le Pic du gar

Le chemin se redresse franchement, ça chauffe dans les cuissots, c’est dur mais c’est bientôt la fin ! Au petit col entre les deux pics, prendre à droite, monter quelques mètres et la… Vues à gogo !!

La croix sommitale
Sur la droite l’Aneto, plus haut sommet des Pyrénées (3404m)
Le village de Bezins-Garraux (oui le point de départ!)
Vers les sommets ariégeois
Et derrière nous le Pic du Gar

Hop hop hop ! La rando n’est pas finie ! Il nous reste le pic du Gar ! On redescend au col et en quelques minutes (pas vraiment dur) on arrive à ce nouveau sommet d’où on voit très bien le pic Saillant.

Le pic Saillant vu depuis le pic du Gar

Et maintenant on fait quoi ? Bah déjà on pique nique les amis ! Ensuite, vous avez deux options : rentrer par le même chemin ou faire la boucle que je mentionne en début d’article. “Oui, mais tu nous conseilles quoi?”

Hé bien, moi je dirais “ça dépend” (ça dépasse) : j’ai trouvé la boucle un peu marrante au début (on chemine en fil de crête) mais ensuite la descente dans le bois n’est pas fun du tout et ce malgré un beau point de vue sur les deux sommets.

Les deux sommets vu lors de la boucle

Il y a bien quelques passages un peu bucoliques dans les sous bois avec de jolies fleurs mais bon…

Petit sentier cheminant dans les fleurs

Mon conseil : si vous avez de bonnes jambes et le temps, faites la boucle, sinon retour par le même chemin (vous ne perdrez rien).

Voilà pour cette sortie ! Amusez vous bien et bien sûr faites très attention lorsque vous randonnez 🙂

Bezins – Garraux


Retrouve toutes nos balades autour de Toulouse !

* obligatoire

Ours ariégeois, éco-responsable, humouristiquement irresponsable.