TALENTS ET BONS PLANS A TOULOUSE !

ARTISTES

Un Uku Dans la Poche : un duo musical pour petits et grands !

1 octobre 2018

Un Uku Dans la Poche : un duo musical pour petits et grands !

Depuis que je suis devenue parent, mon petit côté Maman Rockeuse s’émeut parfois à faire découvrir de nouveaux sons et spectacles à mon bonhomme. Et comme je ne peux pas aller contre ma nature profonde, il a fallu que je trouve un petit univers qui plaise aussi à mon petit et à la grande que je suis (enfin… grande… on s’est compris… j’fais 1m55 quoi…).

Et voilà ! J’ai trouvé ma pépite avec Un Uku dans la Poche ! Ce duo d’amoureux que forme Karine et Hadrien reprend des titres au ukulele avec une douceur et une théâtralité attendrissante; et on s’attache vite aux personnages, tout en se retrouvant à la fois surpris et amusés de reprendre en choeur ces morceaux qu’on connait bien. Parce que oui, leurs spectacles plein de poésie s’adressent aussi bien aux adultes qu’aux enfants ! Bobby a pu contacter Karine pour qu’elle nous en raconte un peu plus sur leur folle aventure…

crédit photo : un uku dans la poche

Bonjour Karine ! Raconte nous tout : quel est votre parcours à Hadrien et à toi ?
Hadrien est un « touche-à-tout ». Il a été informaticien mais il sait mettre le nez dans des moteurs de voitures anciennes, rénover des maisons et redonner vie à de vieilles lampes.

Moi j’ai été animatrice/journaliste en radio et télé pendant 5 ans. Je travaille comme animatrice de conférences au Muséum de Toulouse depuis 7 ans mais je me lance à temps complet dans la chanson en 2019.

Etiez-vous déjà dans la musique avant, ou était-ce un rêve d’enfant ?
Hadrien s’est vraiment mis à la musique quand on s’est rencontré il y a 4 ans. En ce qui me concerne, j’ai en revanche écumé les castings et les concours de chant dès 20 ans. J’ai intégré différents groupes de musique et j’ai finalement préféré créer les miens en 2016.

Comment est né « Un uku dans la poche » ? Quel a été le déclic pour cette aventure ?
« Un uku dans la poche » est né en même temps que notre rencontre. Nous sommes couple à la ville comme à la scène. En voulant m’accompagner au chant, Hadrien a travaillé plus que jamais l’ukulélé qu’il gratouillait juste pour le plaisir jusque là.

Mon fils Lucas a parlé d’Un Uku dans la Poche dans son école et le groupe a pu jouer pour la première fois pour des enfants. Nous avons eu le déclic à ce moment là. De voir les enfants si attentifs à notre musique, ça nous a donné envie de créer un spectacle seulement pour eux.

crédit photo : Tom Wheatley

Vous faites autre chose à coté, ou c’est Uku à fond ?
Nous exercions chacun notre métier à côté mais ce groupe a commencé à prendre tellement de place que nous avons lâché tous les deux (non sans crainte) nos CDI.

Comment décririez-vous votre groupe, ainsi que votre jeu, sur scène ?
Notre duo est drôle, dynamique et … attendrissant 🙂 Nous sommes drogués au rire et nous ne nous arrêtons jamais de chercher une meilleure vanne pour continuer de plaire à notre public.

Votre premier spectacle, c’est « Les bébêtes du ukulélé » : comment l’avez-vous monté ?
Tout est parti du constat qu’ Hadrien imitait super bien tout plein d’animaux. On a cherché des reprises qui puissent coller à cette thématique et on a tissé un fil conducteur entre ces titres.

Y a-t-il un nouveau spectacle à présenter prochainement?
Nous avons quasiment terminé les compositions de notre nouveau spectacle mais nous préférons le présenter dans quelques mois quand nous aurons enregistré l’album qui va avec. La thématique tourne autour des garçons et des filles. La question du « genre » est primordiale et nous souhaitons réussir à faire réfléchir (en riant) les enfants sur ce thème.

Quelles sont vos inspirations ?
Nous ne regardons pas l’actualité et les faits divers nous intéressent peu. Nous préférons nous concentrer sur le bonheur et l’optimisme. Nous nous inspirons de ce que nous vivons au quotidien. Les « petits tracas du quotidien » sont une super source d’inspiration et l’objectif est d’en faire une force.

On présente souvent vos spectacles comme des spectacles pour enfants… Mais pas que, hein ?!
Nous nous attachons à créer des spectacles à « double lecture » pour que les adultes puissent rire autant que leurs enfants… Mais pas aux mêmes moments 😉

Vous avez un souvenir de scène en particulier à partager avec nous ?
Chaque public est spécial. Nous adorons nous poser sur le bord de scène à la fin d’un spectacle et écouter notre petit public nous raconter des histoires. On se souvient en particulier au Théâtre du Fil à Plomb s’être assis à la place du public et une petite fille de 5 ans nous a récité une histoire de princesses en entier et par coeur. C’était un grand moment pour elle 🙂

crédit photo : Jacques Zekri

Avez vous d’autres projets, d’autres dates à venir ?
Beaucoup de concerts privés dans des écoles, des centres de loisirs, des entreprises. Et puis les vacances de la Toussaint au Théâtre Des Grands Enfants à Cugnaux. Et bien sûr, le samedi 29 septembre au festival ukulélé de Toulouse !

Bien Vu Bobby, c’est aussi un partage des bonnes adresses toulousaines. Quels sont vos coups de cœur ?
En terme de restos, nous adorons passer du temps à La Binocle à St Georges ou dans les bars de la place de l’estrapade à St Cyprien.

Alors si toi aussi, comme moi, tu as parfois envie/besoin de prendre une dose de légèreté, laisse toi aller au son du ukulele ! N’hésites pas à visiter leur site web ainsi que leur page Facebook pour suivre leurs actualités. Et si tu as un gosse, un neveu, ou un petit que tu gardes, amènes-le ! Ca te fera une excuse de plus !

 

 


Ancienne rockstar devenue maman, j'aime la bonne bouffe et la musique. Fan de Fantomette dans mon enfance, je réalise mon rêve d'Oeil-de-Lynx en prêtant ma plume à Bobby plutôt qu'à mon Skyblog.