TALENTS ET BONS PLANS A TOULOUSE !

ARTISTES

Virginie Schroeder, une peintre inspirée et inspirante !

1 juillet 2019

Virginie Schroeder, une peintre inspirée et inspirante !

Si tu aimes le dessin et la peinture, tu es au bon endroit ! Aujourd’hui nous t’invitons à faire la connaissance de la talentueuse Virginie Schroeder. Ses jolies aquarelles colorées ne te laisseront certainement pas indifférent. On te fait découvrir son parcours, ses rêves et ses peintures !

Bonjour Virginie, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Bien vu Bobby ?
Je suis née en 1967 et je suis toulousaine de générations en générations. J’adore ma ville et je la peins beaucoup. J’ai commencé le dessin dès l’âge de 16 ans. Puis j’ai démarré la peinture quand j’avais une trentaine d’années. D’abord à l’huile, ensuite à l’acrylique, et depuis peu à l’aquarelle.

Pourquoi avoir finalement choisi l’aquarelle ?
Je ne connaissais pas, mais j’avais toujours entendu mes profs dire que c’était le plus dur alors j’ai voulu m’y essayer. Et je confirme que c’est difficile ! (rires). L’approche est très différente et ça procure beaucoup de satisfaction, beaucoup de plaisir ! Mais il faut avoir un certain lâcher prise car le pigment peut faire un peu ce qu’il veut sur le papier coton. Tout n’est pas maîtrisable.

Crédits : Inès Desnot

Avez-vous toujours aimé l’art ?
Oui, toujours. J’ai fait des études dans l’architecture d’intérieur et aujourd’hui je suis graphiste. Et en parallèle, mon moment de détente c’est l’aquarelle. C’est même un besoin. Un besoin de dessiner. Et le métier de graphiste ne me suffit pas pour l’expression artistique.

Quels sont vos rêves ?
Quand j’arrêterai d’être graphiste, par volonté ou âge, j’aimerais ouvrir un atelier communautaire avec d’autres artistes sur Toulouse où on ne trouverait pas que de l’aquarelle. On est très forts sur la musique et le rugby dans la ville rose, mais l’art pictural n’est à mon sens pas assez représenté. Alors qu’il y a de très bons artistes !

Qu’est-ce qui vous inspire ?
Toulouse ! Mais je m’intéresse aussi à ce qu’on appelle le dessin abrégé. Et plus particulièrement à ceux du maître Kesai qui datent du XVIIIème siècle. C’est une expression du mouvement. Ce sont des croquis simplifiés et scénographiés. Je suis plus dans le minimalisme que dans le détail et ça se retrouve dans mon travail.

Crédits : Inès Desnot

Comment choisissez-vous vos peintures ? Quel est votre matériel ?
Je les choisis colorées ! Sans couleurs il n’y a pas de vie. J’ai un goût prononcé pour les couleurs vives et les contrastes. Et je préfère les pigments naturels, j’ai toute une palette de différents fabricants. Mais il y a une marque américaine que j’aime particulièrement avec de magnifiques oranges, roses, noirs… Ils rentrent bien dans le papier ce qui fait que la couleur ressort mieux.
Ensuite j’ai besoin de papier coton, d’eau et de pinceaux souples avec une réserve d’eau assez importante.

Crédits : Inès Desnot

L’avantage c’est que c’est un matériel facile à transporter. Je fais aussi des carnets de croquis et je pourrais rester des heures sur une terrasse de café à dessiner. C’est un moment intime, un moment pour soi.

Au fond c’est quoi être artiste ?
C’est être artisan de l’art, dessiner, sculpter… Tout le monde peut-être artiste ! Le dessin est inné en chacun. Et il ne faut pas empêcher les enfants de s’exprimer librement. Il ne faut pas leur dire “Ce n’est pas bien, tu as débordé” comme on peut souvent entendre à l’école. Après ça ils peuvent se bloquer et rester persuadés qu’ils ne sont pas doués pour ça. L’art nécessite d’être relaxé, et non pas stressé par le rendu.

On ne change pas une équipe qui gagne, voici donc notre question Bien vu Bobesque, quels sont vos bons plans à Toulouse ?
J’aime aller manger au restaurant La Cendrée rue des Tourneurs. J’apprécie également faire un tour à la galerie d’art Le BoCAL, on y trouve toujours des artistes sympas.

N’hésite pas à aller faire un tour sur le compte Instagram de Virginie pour voir encore plus d’aquarelles !

* obligatoire

Toulousaine de coeur, j'aime la brique et le cassoulet. Je sais écrire et chanter, mais ce que je fais le mieux c'est rire, boire et manger. Addict à Instagram, je prends des photos de tout et n'importe quoi. Je suis aussi une spécialiste des jeux de mots, mais c'est pas toujours réussi.