TALENTS ET BONS PLANS A TOULOUSE !

BONNES IDEES

Les Cartons, la start-up écolo qui facilite la vente du mobilier quand tu déménages !

8 février 2018

Les Cartons, la start-up écolo qui facilite la vente du mobilier quand tu déménages !

Toujours à l’affût de bons plans qui rendent la vie plus facile, j’ai rencontré Céline Taillard, co-fondatrice de la startup Les Cartons !

Les Cartons, c’est quoi ?
C’est un service qui permet de vendre ses meubles avant un déménagement en les proposant à ceux qui emménagent autour de chez soi, et qui veulent se meubler. Les Cartons mettent en relation les arrivants et les vendeurs, et proposent à ces derniers un accompagnement personnalisé.

Si tu veux vendre tes meubles et créer un vide-appart, leur équipe va te conseiller sur la façon dont valoriser tes biens en photos et sur le texte de l’annonce, te proposer les prix du marché etc.

Et si c’est toi l’acheteur, tout est également pensé pour que les procédures soient simples : toutes les infos sont à disposition et les photos optimisées pour que tu saches à quoi t’attendre.

©Les Cartons

Alors, comment arrive-t-on à l’idée du projet Les Cartons ?
Céline Taillard et son associée, Manon Le Padellec se sont rencontrées sur les bancs de la prépa, en Bretagne, et se sont suivies en école de commerce à Rennes. Même si l’idée de l’entreprenariat leur a toujours trotté dans la tête, Céline démarre sa carrière à Paris en régie publicitaire, et Manon en agence de webmarketing. Et c’est entre études, premiers jobs et années à l’étranger, qu’elles réalisent qu’elles ont cumulé à elles deux 17 déménagements en 5 ans ! Avec toujours cette même problématique : le problème des affaires à bouger d’un endroit à un autre, avec des meubles Ikéa auxquels finalement on ne s’attache pas tant que ça.

L’idée commence à émerger, et c’est lorsque Manon remporte un concours issu d’une formation à Montpellier, au cours duquel elle expose ce projet, que tout démarre. Elle obtient beaucoup de soutien, notamment de l’incubateur BIC de Montpellier. Ni une ni deux, munie de ses slides PowerPoint, elle recontacte Céline, et propose de s’associer et démarrer, à l’automne 2016, le projet Les Cartons.                        ©Les Cartons

Une fois l’idée, comment on se lance ?
Céline et Manon présentent le projet lors du Concours Coup de Pouce en Occitanie en 2017, dédié aux porteurs de projets innovants et remportent le prix de la catégorie Social, avec une jolie subvention à la clé ! Elles démarrent avec la création du site mais aussi en testant le concept sur les réseaux sociaux. Elles créent des groupes Facebook de ventes de meubles dans toute la France, qui comptent maintenant environ 25 000 personnes. Cela leur permet une analyse du marché et des comportements d’achat, et leur succès valide l’hypothèse d’un réel besoin !

Qu’est-ce qui motive à travailler dans ce projet ?
« De plus en plus de personnes cherchent à donner du sens à leur travail, m’explique Céline, c’est d’ailleurs pour ça qu’on a changé d’orientation. Les gens qui font appel à nous sont souvent dans l’urgence avec le sentiment d’être dépassés. Ce que j’aime dans ce projet, c’est ce « sentiment du Père Noël », le sentiment très plaisant de leur être utile, grâce à l’accompagnement qu’on leur apporte. ““D’autre part, on organise aussi des vide-bureaux, en mettant en relation des entreprises qui déménagent et qui veulent se débarrasser de leur mobilier, avec des PME et startups, qui elles, n’ont pas beaucoup à investir pour leur aménagement. C’est un sentiment génial de voir ces gens heureux : les uns parce qu’ils ont récupéré du mobilier à moindre coût, voire même par don, ce qui va leur permettre de démarrer leur activité plus sereinement. Et les autres, parce qu’ils n’ont pas eu à jeter et qu’ils rendent service à des entreprises naissantes. »

Quelles sont les conditions pour pouvoir vendre ses meubles pour les Cartons ?
Les cas de figures sont multiples. « Globalement, il s’agit de toute situation qui nécessite de devoir vendre du mobilier. Un déménagement bien sûr, mais également, un changement de décoration, des enfants qui deviennent ados… et également les décès, où la vente des meubles est une nécessité. Il s’agit vraiment de toutes situations où la personne doit vendre beaucoup et rapidement. »Comment les Cartons vont évoluer ?
Les Cartons couvrent depuis peu la France entière, et plus seulement les grosses villes universitaires. Et une application sera également disponible prochainement.

Enfin, des bonnes adresses pour Bobby 🙂 ?
« On organise chaque mois des sorties pour les nouveaux arrivants à Toulouse, via un groupe Meetup, « Nouveaux à Toulouse ». Il y a en général une quinzaine de personnes : les Cartons peuvent aussi meubler votre vie sociale !  Ça nous permet de présenter des lieux sympas, qu’on a nous-mêmes découverts il y a peu, puisqu’on n’est pas originaires d’ici. On a par exemple le Barallel, qui a ouvert récemment. On aime également la Barakajeu et La Part du Hasard, un bistrot artistique et culturel, avec des expos et de l’excellente nourriture ! »

Le site Les Cartons
Les Cartons sur Facebook

 


Toujours à l'affût de nouvelles découvertes, j'aime écouter les créateurs en tous genres me raconter leur histoire ! Dingue de fromage et groupie assumée, je sais aussi rapper, mais uniquement sur La Tribu de Dana.